11 Nov 2020

Longue vie à notre camping-car ! Quelques conseils utiles pour ceux qui ne veulent pas voir le temps altérer leur ami à quatre roues.

SE DÉPLACER EN CAMPING-CAR
Longue vie à notre camping-car ! Quelques conseils utiles pour ceux qui ne veulent pas voir le temps altérer leur ami à quatre roues.

Les souvenirs de chaque camping-cariste avec Ducato sont un véritable trésor : les voyages en bonne compagnie, les aventures à la découverte de terres inconnues et la liberté de voyager dans un confort absolu et en toute sécurité. De magnifiques souvenirs qui créent au fil du temps un lien profond et qu’on ne voudrait jamais oublier !

Pas de panique... Même si notre camping-car a beaucoup de kilomètres au compteur, voici quelques astuces pour le garder toujours en forme. Prêts pour votre prochaine aventure ensemble ?


Batterie et installation électrique

Le premier conseil vient du « cœur » de notre camping-car sur base Fiat Ducato : la batterie ! En effet, elle a tendance à s’user avec le temps, mais une règle toute simple nous permettra de prévenir une usure précoce.
Chaque semaine, assurons-nous d’allumer le moteur de notre compagnon de voyage, pendant au moins vingt minutes, si possible en roulant un peu. Cela aidera toutes les parties mécaniques à rester « actives » sur le long terme et permettra à la batterie d’effectuer les cycles de recharge nécessaires, évitant ainsi des problèmes de blocage du démarreur.

Faire particulièrement attention à ce composant de notre camping-car sur Fiat Ducato est fondamental. Ce dernier est relié à toute l’installation électrique et un mauvais fonctionnement de sa part pourrait facilement causer des problèmes supplémentaires à d’autres parties du véhicule comme les phares, l’éclairage de l’habitacle et les appareils électroménagers. C’est aussi une excuse pour passer quelques minutes supplémentaires au volant : nous faisons une faveur à notre très cher ami à quatre roues, mais nous nous faisons aussi plaisir !


Intérieur, carrosserie et humidité

Vade retro humidité ! L’ennemi numéro 1 de notre véhicule est sans aucun doute l’humidité. Elle entraîne la formation de la moisissure lors de longues périodes d’arrêt, mais elle peut également attaquer la carrosserie et les joints, causant des problèmes esthétiques et structurels pouvant être graves.

Il est conseillé d’aérer le plus possible son camping-car sur base Fiat Ducato, en ouvrant régulièrement les fenêtres et en s’assurant que toutes les surfaces sont bien sèches. Une autre méthode efficace est d’éviter de couvrir trop longtemps le véhicule avec une toile de protection : si elle protège la carrosserie des intempéries, elle est généralement fabriquée avec des matériaux non respirants et peut se révéler particulièrement nocive sur le long terme.

Comment protéger notre camping-car des conditions climatiques difficiles, tout en évitant de créer de problèmes collatéraux ? Notre conseil pour ceux qui n’ont pas de garage ou un endroit couvert pour protéger leur véhicule : utiliser une toile de protection tout en faisant toujours attention d’aérer souvent le véhicule. Pourquoi ne pas profiter du moment où nous allumons le moteur pour protéger la batterie ?


Quelques conseils pour les joints

Les joints sont d’autres éléments importants auxquels nous ne faisons pas attention : ils empêchent l’eau et l’humidité de rentrer, en s’assurant qu’aucune partie n’est détériorée. Mais, comme tout le reste, les joints eux aussi besoin d’être contrôlés et remplacés !

Comment savoir s’il fait changer un joint ? Trois possibilités : ils pourraient devenir durs, n’isolant plus complètement la zone, se détacher ou être cassés. Dans tous les cas, il est conseillé de les remplacer rapidement en se rendant dans un atelier.

Comme les joints, il est nécessaire de contrôler de temps en temps les vis et les cache-vis et, en cas de rouille, de les changer rapidement afin d’éviter des affaissements dus aux vibrations du véhicule en mouvement. Mais attention : si vous souhaitez effectuer ces opérations seul, évitez d’utiliser des vis en acier inoxydable. En effet, l’inox, même s’il est résistant à la rouille, ne possède pas la flexibilité nécessaire et risque de se briser rapidement, voire au moment même de l’installation.


Une routine à long terme

Nous avons vu quelques astuces faciles pour faire de votre camping-car sur base Fiat Ducato le nouveau Highlander de la route ; nous espérons que ces conseils vous ont été utiles. Mais avons-nous fini ? Pas du tout !

Certaines autres précautions sont nécessaires… comme vider l’installation hydrique pendant l’inactivité et son entretien, le nettoyage de la carrosserie avec des produits spécifiques ou le fait de ne jamais laisser de la nourriture abandonnée à l’intérieur du véhicule. Il est fondamental d’éviter l’arrivée d’animaux (des simples insectes aux rongeurs) qui pourraient construire des tanières pendant les longues périodes d’inutilisation, abîmant les composants mécaniques.

Il s’agit de règles de bases, mais il nous semble utile de les répéter de temps en temps, tant aux clients camping-caristes chevronnés qu’aux nouveaux amis qui se lancent pour la première fois dans cette fantastique aventure au volant d’un camping-car sur base Fiat Ducato. Bon voyage à tous !

 
<asp:ContentPlaceHolder id="PlaceHolderPageTitle" runat="server"/>