27 Avr 2016

EN CAMPING-CAR AVEC BÉBÉ

LA VIE À BORD

Vous voyagez en camping-car avec un bébé de quelques mois ? Voilà comment vous préparez au mieux.
Nos suggestions et les précautions à prendre pour éviter les accidents à bord et pour profiter au mieux d’un voyage en famille.

Quand on part en vacances avec un enfant en bas âge, nous avons deux grandes préoccupations : le faire voyager confortablement et réussir à emporter tout le nécessaire. Dans les deux cas, le camping-car est la solution idéale. Si vous avez donc décidé d’initier tout de suite votre petit au monde du camping-car, félicitations, vous avez fait le bon choix ! Mais ce choix doit être analysé en détail : voici quelques astuces qui vous aideront à éviter les accidents et à profiter de vos vacances en famille.

Quand le camping-car est en marche

Pendant la marche, il est indispensable que l’enfant soit assis dans un siège pour enfant conforme et correctement attaché au siège du camping-car, avec la ceinture de sécurité enclenchée. Vous pouvez installer le siège pour enfant sur la dînette, dans le sens opposé de la marche. Il est également envisageable de le mettre sur le siège avant passager (seulement s’il est possible de désactiver l’airbag). Pourtant, il est plus indiqué de l’installer à l’arrière, car l’arrière est plus protégé (par exemple, il y a plus d’ombre l’été) et il est plus facile de s'occuper de l’enfant pendant le voyage : on peut l'amuser avec un jouet s’il s’ennuie, le rafraîchir s’il transpire, le consoler s’il pleure, sans devoir s’arrêter. Si l’enfant est particulièrement petit et que l’aménagement intérieur le prévoit, il est possible de mettre à la place de la table de la dînette un lit de voyage qui, une fois fermé, occupe très peu d’espace.

La vie à bord du camping-car

Les intérieurs des véhicules de loisirs ne tiennent pas compte de l’audace des enfants dans leur continuelle découverte du monde qui les entoure. Il faut donc se prémunir contre le danger de certaines structures et dispositifs, comme à la maison. Il faut par conséquent passer en revue son véhicule, en évaluant les risques et les dangers éventuels. Recalés à l’examen « sécurité » : les bords coupants ou les angles droits entre la cabine et l’espace de vie ou sur la porte. Assurez-vous donc qu’il n’y ait pas d’éléments coupants dans l’habitacle.
La porte d’entrée du camping-car peut être un dangereux « tremplin de lancement ». La première chose à faire est d’utiliser les fermetures supplémentaires papillon et de les monter s’il n’y en a pas. Les autres précautions, qui valent pour tout le monde, comprennent :
- un pare flamme adapté pour le plan de cuisson ;
- une serrure de sécurité à double tour pour la porte d’entrée ;
- une installation électrique bien protégée, en particulier le transformateur de courant et la prise interne de 220 V ;
- un détecteur de fuite de gaz.

Pour les enfants plus grands qui sont capables de manger à la table de la dînette, les sièges pour enfant, qui se bloquent au plateau de la table, sont très pratiques ; naturellement la table doit être solidement fixée à la paroi ou au sol. Et pour une plus grande sérénité du conducteur, le rétroviseur interne est très utile : peu efficace pour les manœuvres, mais parfait pour contrôler les enfants assis à l’arrière (si le camping-car n’est pas équipé d’un rétroviseur interne, des rétroviseurs à accrocher sur le pare-soleil sont disponibles dans le commerce).

Les bagages et les objets à emporter dans le camping-car

En plus de la valise standard de l’enfant (vêtements, couches, crème, biberon, etc.), voici les objets volumineux nécessaires pour les vacances : siège pour enfant, poussette, bassine pour le bain, matelas de voyage anti-étouffement, stérilisateur de biberon. La plupart de ces objets peuvent être rangés dans les compartiments du camping-car afin de ne pas encombrer le passage. Naturellement, en préparant le véhicule, il faut faire extrêmement attention à tout ce que vous apportez à bord du camping-car. Les objets ou les substances dangereuses (liquides ou poudres pour les toilettes, détergents, médicaments, etc.) doivent être rangés dans un meuble ou sur une étagère en hauteur, hors de portée des enfants.

La sécurité

La sécurité est indispensable à bord du camping-car, mais elle concerne également les caractéristiques de ce dernier. Le confort de conduite et une excellente visibilité sont les premiers facteurs aidant à réduire les risques. Sur le Fiat Ducato Camper, la qualité du système de freinage et la fiabilité des suspensions sont associées à des technologies de sécurité active comme l’ESC et la caméra de recul. Ainsi, même l’enfant le plus agité peut être facilement surveillé, même dans les angles morts.

Naturellement, avant des vacances prolongées avec un enfant, il convient d’effectuer quelques essais : commencez par une sortie en journée, puis un week-end entier pour de courtes vacances. Vous pourrez facilement voir comment l’enfant s’adapte au voyage et calibrer au mieux ses besoins avec les vôtres.
Les enfants, même très petits, s’adaptent plus facilement aux nouveautés et aux environnements différents. Du reste, voyager en camping-car, c’est comme avoir une deuxième maison mobile toujours à disposition.
Quoi de mieux ?

 
<asp:ContentPlaceHolder id="PlaceHolderPageTitle" runat="server"/>