26 Fév 2017

Voyages alternatifs et à l'aventure en camping-car

La vie à bord
Voyages alternatifs et à l'aventure en camping-car

En traversant 40 états d'Amérique, nous suivons l'aventure d'un couple de septuagénaires qui explore le monde depuis 30 ans avec passion, à bord d'un camping-car. Ils roulent sans système de navigation, ni ordinateur, ni téléphone portable. Nous les avons donc appelés les « voyageurs analogiques ».

Parmi toutes les expériences de voyage, le voyage à bord d'un camping-car se distingue par son exceptionnelle flexibilité, parce qu'il peut être décliné et personnalisé en fonction des préférences de chaque voyageur, en le construisant et en l'organisant sans limites d'âge, de goût, de composition du groupe ou de kilométrage. En d'autres termes, un voyage en toute liberté. Exactement comme celui que nos septuagénaires, Silvana et Francesco, ont entrepris il y a plus de 30 ans. Ce couple se déplace en vivant chaque voyage comme une aventure à partager rigoureusement en camping-car et dans des conditions que nous définirons exclusivement analogiques.

C'est avec une grande fierté qu'ils nous avouent ne pas avoir mis les pieds dans un hôtel depuis trente ans et avoir visité seuls tous les pays de la vieille Europe plus certains pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Mais tous les deux rêvaient depuis longtemps d'explorer les États-Unis.

Et un beau jour, ils décident de réaliser ce rêve. Après une période d'étude et de préparation d'un voyage de 9 mois, l'aventure commence sur les routes de ce grand pays : 40 mille kilomètres, 40 états, 9 mois, 1 camping-car. Et avec quelle technologie ? Aucune, ou presque. Ce choix, que beaucoup considèrent aujourd'hui comme extrême, consiste à se déplacer comme on le faisait encore il y a 20 ans, sans aucun système de navigation par satellite, ni ordinateur, ni téléphone portable et, bien sûr, sans subventions de sponsors. En d'autres termes, en toute indépendance.

Le mode de voyager choisi surprend la plupart des personnes rencontrées, de sorte que nos deux aventuriers prennent vite le surnom de « voyageurs analogiques ». D'où le nom du blog (réalisé à partir du journal de bord écrit chaque soir rigoureusement à la main) : www.viaggiatorianalogici.com

Silvana, qui parle bien anglais, et Francesco, qui connaît bien la géographie et l'histoire américaine, préparent leur itinéraire à l'aide d'un simple atlas routier pour véhicules de loisirs, de quelques guides et d'un bloc-notes. Même l'appareil photo qu'ils portent dans leur valise est encore de type analogique, avec plein de rouleaux de pellicules pour diapositives !

Des choix, qui semblent aujourd'hui totalement dépassés, voire « extrêmes », mais qui se révèlent en fait heureux et surprenants. Nos voyageurs sont récompensés par des émotions beaucoup plus intenses qu'en voyageant de manière plus conventionnelle et par une connaissance beaucoup plus profonde des lieux et des personnes.

Leur grand voyage américain part de Miami et se termine à Washington D.C., en parcourant en long et en large les 40 états, sans omettre aucune des plus grandes villes.

Le camping-car leur offre bien-sûr la liberté de rejoindre les grandes villes par des chemins inhabituels : en longeant les cours d'eau, les lacs ou l'océan, en prenant des ferries avec des vues exclusives sur des paysages grandioses. Ou bien en empruntant la célèbre Route 66, maintenant abandonnée. Il est ainsi plus facile d'aller explorer des petites villes qui, bien qu'en dehors des itinéraires classiques mais n'en sont pas moins intéressantes, telles que Savannah, en Géorgie, où l'on peut encore voir les anciens entrepôts du coton, ou Charleston, en Caroline du Sud, où le centre historique a conservé la structure et les bâtiments d'une ville anglaise au XVIIIe siècle.

Un nombre et une variété incroyables de villes traversées et les paysages rencontrés pendant ces neuf mois de voyage : du sud au nord, du désert de Mojave jusqu'aux forêts luxuriantes des parcs qui bordent le Canada, des villes au charme éternel comme la Nouvelle-Orléans, berceau du jazz , à San Antonio, au Texas, jusqu'à la capitale institutionnel Washington DC, le tout en affrontant même une tempête de sable et une tempête de neige.

Naturellement, ce genre d'expérience assume une valeur encore plus spéciale pour qui décide de compter uniquement sur ses capacités et ses ressources. Nous sommes toutefois certains que même les voyageurs les plus technologiques pourront vivre de nombreux moments inoubliables et des tas d'émotions, parce que chaque voyage en camping-car en est plein.

Pour connaître en détails les routes empruntées par nos deux voyageurs et leur journal de voyage : www.viaggiatorianalogici.com

​​
 
<asp:ContentPlaceHolder id="PlaceHolderPageTitle" runat="server"/>