08 Fév 2018

​​UNE ROUE D’AVANCE

LA VIE À BORD

Voyager en camping-car est presque un art, un mélange d’intelligence, de créativité et d’équilibre. Malheureusement certains camping-caristes ignorent les normes de sécurité les plus élémentaires en voyage. Comment convaincre ces irréductibles ? Faisons un rapide compte-rendu des mauvaises habitudes à corriger en nous concentrant sur la sécurité. Sur la route, nous ne pouvons pas faire abstraction des dangers potentiels. Le mot d’ordre est : prudence.

Halte à la vitesse
Il est reconnu que la cause principale des accidents reste la vitesse excessive. En effet, il est toujours possible de ne remarquer un obstacle qu’à la dernière minute, ainsi les espaces de freinage et les temps de réaction sont insuffisants. Ces derniers varient en fonction de la vitesse maintenue. L’espace d’arrêt se calcule selon le carré des dizaines de la vitesse. Voici un exemple : si le véhicule voyage à 100 km/h, on calculera le carré de 10 et ainsi le véhicule aura besoin de 100 mètres pour s’arrêter. Il faut ajouter à cette valeur l’espace de réaction qui se calcule en multipliant les dizaines de la vitesse par 3. Ainsi, en voyageant à 100 km/h, l’espace de réaction sera de 30 mètres qui, ajouté à la valeur d’arrêt, détermine un espace de freinage total de 130 mètres. Naturellement, ces valeurs sont valables avec des conditions de route idéales et un véhicule en parfait état. Sur l’asphalte mouillé et avec des pneus usés, l’espace d’arrêt augmente sensiblement, tout comme l’espace de réaction si le conducteur est distrait.

Pas de téléphone au volant
Il faut absolument éviter d’utiliser le téléphone portable et tous les dispositifs pouvant déconcentrer le conducteur et l’empêcher d’avoir une réaction rapide en toute circonstance. Ajoutons également que le calcul susmentionné est assez approximatif, mais il est suffisant pour se faire une idée du risque encouru.

Une bonne posture
Une autre mauvaise habitude du passager en camping-car est celle de voyager avec les pieds posés sur la plage avant. Un vice qui, s’il peut améliorer temporairement le confort durant le voyage, est la manière la plus sûre de causer des dommages aux membres inférieurs en cas de tamponnement.

Plus de pauses et plus de bon sens avec les enfants
Si vous êtes fatigué, faites plus de pauses, mais il ne faut jamais mettre en danger votre sécurité pour un peu de détente supplémentaire. Terminons ce bref examen, même si les facteurs qui compromettent la sécurité sont beaucoup plus nombreux, en dénonçant l’une des mauvaises habitudes les plus dangereuses pour les voyageurs en camping-car. Nous faisons référence à l’erreur de laisser les enfants dans le lit capucine ou dans les couchettes pendant le voyage : il s’agit d’une négligence vraiment dangereuse, car il est très facile pour un enfant qui se trouve sur le lit superposé de tomber et de se faire mal suite à un mouvement accidentel du camping-car ou à un freinage brusque. Dans ces cas-là, après avoir épuisé toutes les idées de jeux, il est conseillé de faire des arrêts plus fréquents.

Déjà en corrigeant ces quelques mauvaises habitudes, le bien-être et la sécurité à bord augmenteront considérablement. Finalement, il suffit de peu. ​​

 
<asp:ContentPlaceHolder id="PlaceHolderPageTitle" runat="server"/>