SUR LES ROUTES DU GOÛT : LES LANGHE

SUR LES ROUTES DU GOÛT : LES LANGHE.

Un voyage en camping-car dans les Langhe piémontaises, entre gastronomie et suggestions littéraires.

Nous explorons un territoire où les spécialités culinaires et vinicoles accompagnent un véritable voyage à travers l'histoire et la littérature italienne du XXe siècle. Terre de grands vins, de prodigieuses truffes et de grands intellectuels qui ont vécu ici et écrit des œuvres mémorables.

Pollenzo et Bra. La culture alimentaire

  

Par une matinée brumeuse, comme de coutume en novembre dans le Piémont, Pollenzo peut facilement faire penser à l'architecture gothique et fantastique du château de Hogwarts, l'école de magie d'Harry Potter. La magie est ici, entre les anciennes fondations de la ville romaine de Pollentia, dans les bâtiments en briques rouges de l'ancien domaine royal de Savoie qui abrite aujourd'hui l'une des plus célèbres écoles de la région : l'Université des Sciences Gastronomiques. En 1835, le prince Charles-Albert a voulu restaurer l'ancien village et son château dans un style néo-gothique spectaculaire et construire les clochers de l'église de San Vittore. Aujourd'hui, la citadelle est un lieu dédié aux arts nobles de la gastronomie et du vin. Elle reçoit des foules d'étudiants de toutes nationalités qui fréquentent les salles de cours et les laboratoires de l'université, où se trouve également l'« Agenzia », une énorme ferme pilote dédiée à l'amélioration des cultures et aux expérimentations agricoles. Les immenses caves de l’Agenzia abritent la Banque du Vin. Un caveau où sont conservées plus de 100 000 bouteilles avec le meilleur de la production d'environ huit cents domaines vinicoles. Vous pouvez bien sûr profiter des nombreuses visites guidées, avec dégustations et cours personnalisés.

 

À proximité, se trouve Bra qui conserve les délicates façades baroques de la Mairie et des palais Mathis et Garrone : nous sommes à l'endroit où se trouvait autrefois la forteresse, sur la place du marché aujourd'hui dédiée aux « Morts pour la Liberté ». Sous les arcades du centre, l'importance de la tradition gastronomique saute immédiatement aux yeux : située à la frontière entre Langhe et Roero, Bra accueille tous les deux ans « Cheese », l'événement qui amène les meilleurs fromages d'Italie et du monde dans les rues de la ville et couronne la vedette locale : le célèbre Bra AOP. La ville, qui est aussi la patrie d'une saucisse de veau traditionnelle, est parfaitement consciente de son rôle dans la gastronomie et l'alimentation et a été l'une des quatre villes qui ont fondé le célèbre mouvement Cittaslow. L'objectif est de mettre l'accent sur la lenteur comme synonyme de qualité et de sensibilisation en matière d'alimentation.

  

Alba, entre vermouth, vin et truffe

  

À bord de notre camping-car, nous suivons maintenant la rivière Tanaro jusqu'à Alba, une autre ville étroitement liée à ses produits d'exception, parmi lesquels les vins et les truffes. La ville se laisse admirer avec son centre historique antique et spectaculaire ; entre l'Hôtel de Ville et la Via Maestra, elle conserve aussi les souvenirs de son enfant d'exception : Beppe Fenoglio, à qui sont dédiées des plaques commémoratives avec des extraits de ses œuvres sur les places et dans les rues. L’auteur est né ici en 1922 et a écrit des récits d'une grande force sur la Résistance, tels que son recueil de douze nouvelles intitulé Les Vingt-trois Jours de la ville d'Albe (I ventitrè giorni della citta di Alba) publié en 1952. Et dans le sillage des descriptions que Fenoglio fait de sa ville, nous nous arrêtons au Caffè Calissano de Piazza Risorgimento (ou Piazza Duomo) et devant la façade en briques rouges de la cathédrale du XVIe siècle de San Lorenzo. Nous nous offrons un café avec un petit chocolat entre les stucs d'inspiration savoyarde, puis nous partons à la découverte de sa majesté, la truffe. Chaque année, d'octobre à novembre, Alba accueille les amateurs de truffes, les touristes à la recherche de dégustations et les rabassiers tenaces qui, accompagnés de leur chien truffier, fouillent chaque centimètre des collines de la région. La foule, qui se presse dans les espaces parfumés de la Foire internationale de la Truffe d'Alba, est impressionnante, comme celle qui envahit les stands gastronomiques et artisanaux dans les rues du centre historique.

 

À l'intérieur du pavillon central de la foire, les stands les plus fréquentés sont ceux des rabassiers, qui exposent et vendent leurs plus belles pièces, traitées comme des créations artisanales étincelantes sur les velours d'une joaillerie haut de gamme. Les personnages sont parfois pittoresques, avec leurs petits chapeaux colorés et leurs chemises à carreaux, mais ce sont souvent de véritables managers de grandes entreprises. Autour des stands consacrés à cette spécialité locale, des dizaines d'étals offrent toutes les merveilles gastronomiques produites sur les terres brumeuses et fertiles situées entre les Langhe et le Roero : charcuterie et fromages pour tous les goûts, miel et châtaignes, confitures et conserves. Une symphonie de couleurs, d'odeurs et de saveurs capables de provoquer une frénésie enivrante.

 

Nous nous dirigeons maintenant vers le hameau voisin de Cinzano, au pied du village de Santa Vittoria d'Alba. Dans la première moitié du XIXe siècle, Charles-Albert de Savoie entreprend la construction d'un imposant réseau de caves souterraines qui, à partir de 1887, ont été acquises par Cinzano, une entreprise réputée pour ses vins pétillants et ses apéritifs. Des vins qui, comme on peut le lire dans les documents d'époque,« ont été particulièrement perfectionnés et réduits à d'exquis vins pétillants, qui commencèrent à acquérir une renommée pour leur arôme et leur limpidité ». L'entreprise fait partie de l'histoire des coutumes italiennes, même sa publicité qui a, entre autres, introduit dans l'usage commun l'expression « tchin tchin » utilisée pour trinquer (en réalité elle a des origines chinoises).

  

Un paysage de vignobles

  

Les produits de la terre sont donc une clé d'interprétation fondamentale pour arriver au cœur d'Alba et de ses collines. Ce n'est pas par hasard si les paysages viticoles des Langhe, du Roero et de Monferrato sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco : « un exemple exceptionnel d'une relation entre l'homme et la nature remontant à plus de deux millénaires. Les rangées de cépages historiquement cultivés sur le territoire, les types de cultures, la richesse du système des sites de production et les implantations traditionnelles façonnent un paysage vivant, dans lequel chaque évolution se produit dans le respect et l'équilibre constant de la tradition et de l'innovation ».

 

En quittant Alba et en remontant par une pente douce sur les collines décrites par Beppe Fenoglio, le vignoble devient l'élément dominant du paysage. L'œil risque de se perdre en suivant les courbes harmonieuses des rangées qui strient les crêtes brumeuses. Parmi les grands crus, le Barolo mérite une mention spéciale. Plongées dans le vignoble, les maisons sont dominées par la masse carrée du château de Faletti, construit vers l'an 1000 et agrandi, endommagé et rénové plusieurs fois jusqu'à devenir une somptueuse résidence au XIXe siècle. Dans les salles intérieures du château, parmi lesquelles la bibliothèque dont le conservateur a été pendant des années Silvio Pellico, vous pouvez visiter le WiMu (musée du vin) et vous laisser guider pour découvrir sous des angles insolites et novateurs l'histoire, la civilisation et le paysage du vin. La visite commence par une découverte de la nature piémontaise (très amusant, le carrousel qui nous accompagne sur les collines à travers les saisons) et va jusqu'à la production du vin.

 

Le château de Grinzane Cavour est lui aussi largement dédié à l'histoire du vin et Camillo Benso, comte de Cavour, y séjourna occasionnellement pendant une vingtaine d'années (il fut aussi maire de la ville). Sur ses domaines, Cavour expérimenta et favorisa la vinification de qualité et devint, avec la Marquise Vitturnia Colbert Falletti, qui résidait au château de Barolo, l'un des artisans de la gloire du DOCG (appellation d'origine contrôle et garantie) d'aujourd'hui. Au château, vous pouvez également visiter le Musée Ethnographique des Langhe et le grand bar à vin au rez-de-chaussée, où les visiteurs peuvent acheter des vins de la grande tradition piémontaise.

 

Mais le vin n'est pas le seul point d'intérêt de la région ; quelques kilomètres suffisent pour rejoindre Bene Vagienna et nous plonger dans l'histoire ancienne. La visite de cette ville à arcades, dont le toponyme vient du latin Augusta Bagiennorum, du nom que les Romains lui ont donné après la conquête de la région contre la tribu ligurienne Bagienni, offre une expérience suggestive. La rencontre avec l'antiquité et l'histoire commence au Palais Rorà, dans les salles de sa collection archéologique, petite mais remarquable, et mène à l'ensemble de la Casa Ravera, où il se trouve un autre petit musée à côté de l'office du tourisme. Pour accéder aux fouilles romaines, une petite promenade hors du centre ville mène aux ruines du théâtre et du forum, dominé par la base de son temple principal. La campagne environnante abrite également les ruines d'un amphithéâtre grandiose, des thermes et beaucoup d'autres édifices, situés à la limite des pâturages et tout près des premières rangées de vignes qui, depuis plus de deux mille ans, ont fait de ces collines un haut lieu viticole admiré dans le monde entier.

INFORMATIONS UTILES
Aires de stationnement et campings :

Alba Camping Alba Village, Corso Piave 219, San Cassiano, tél. 0173 280972, www.albavillagehotel.it, info@albavillagehotel.it. Aire aménagée à Corso Piave, face à l'Alba Village.

Barolo Agri Camping Sole Langhe, hameau Vergne, tél. 0173 560510 ou 339 7834506, www.campingsolelanghe.it, info@solelanghe.com. Ouvert du 1er mars au 30 novembre.

Bene Vagienna Agricampeggio Tibi Dabo hameau Prà 2, tél. 0172 655358, 347 2582665 ou 340 5582987, www.agritibidabo.com, info@agritibidabo.com. Remise de 10 % sur la restauration.

Point d'arrêt à la Cascina Bric, hameau Podio 94, tél. 0172 654264, 333 3476170 ou 334 6169168, www.cascinabric.com, info@cascinabric.com.

Grinzane Cavour Aire aménagée Piazza Ugo Genta ; aire de service pour camping-cars à 50 mètres du château.

 

ADRESSES

 

Office de Tourisme d'Alba Bra Langhe et Roero, Piazza Risorgimento 2, Alba, tél. 0173 35833, www.langheroero.it, info@langheroero.it.

Office de Tourisme de Bene Vagienna, Casa Ravera, Via Vittorio Emanuele 43, tél. 0172 654969 (fermé le mardi).

<asp:ContentPlaceHolder id="PlaceHolderPageTitle" runat="server"/>