SE DÉPLACER EN CAMPING-CAR
L'Italie en camping-car

POUR CARNAVAL, RIEN DE MIEUX QU'UN BEAU VOYAGE !

EN CAMPING-CAR À VIAREGGIO

Nous nous préparons au carnaval avec un parcours tout italien. Partons à la découverte de Viareggio où se déroule une des fêtes de carnaval des plus célèbres d'Italie. Grâce à ses chars allégoriques, gigantesques et bariolés, la cité toscane accueille, chaque année, un public nombreux qui se promène au milieu de ses élégants hôtels particuliers en pur style « Art déco ». Voici un parcours que nous suggérons aux camping-caristes.

EN CAMPING-CAR À VIAREGGIO. LE CENTRE-VILLE ET SON HISTOIRE.

Viareggio est connue avant tout comme localité balnéaire et pour son carnaval traditionnel ; mais la cité offre également un environnement naturel unique en son genre : pinèdes, collines, le lac de Massaciuccoli, les Alpes apuanes, le port de plaisance, sans oublier sa remarquable promenade en bord de mer de trois kilomètres, où s'alternent établissements de commerce, théâtres et élégantes demeures d'époque.
Les origines de la ville du « Carnaval d'Italie » remontent au XVIe siècle, lorsque c'était l'unique accès à la mer de la république de Lucques.
C'est de cette époque que date le plus ancien édifice, symbole de la ville : la Torre Matilde, une fortification érigée en 1541 pour défendre la ville contre la menace constante des incursions des corsaires barbaresques.
Autrefois, une grande partie de la zone interne était formée par des marécages, assainis au cours des XVIIe-XVIIIe siècles. Pour protéger les cultures de l'arrière-pays, violemment balayées par le vent de la mer, on aménagea, le long de la plage, une barrière de bois de pins : c'est là l'origine des futures pineraies de Viareggio, oasis luxurieuses de verdure, enchâssées dans le tissu urbain et s'étendant jusqu'aux territoires de Massaciuccoli, Migliarino et San Rossore.

Au cours du XIXe siècle, les activités de la pêche et les chantiers navals accrurent leur importance ; la ville s'étendit et plusieurs personnalités de la noblesse et de la grande bourgeoisie s'y établirent : Pauline Bonaparte Borghèse, sœur de Napoléon, par exemple, se fit construire une villa en bord de mer, où elle séjourna pendant longtemps. Pour Viareggio, ce fut le début d'une nouvelle saison, caractérisée par l'habitude des bains de mer : grâce à l'heureuse position géographique, à ses plages, au sens d'hospitalité de ses habitants, la ville devint un centre balnéaire renommé. À partir de 1828, on construisit de grandioses et élégants établissements balnéaires sur pilotis : les bains Nettuno, Balena, Felice, Oceano... Et à côté des modestes maisons de pêcheurs, s'élevèrent des demeures cossues ; l'expansion urbaniste se déplaça de l'ancien noyau autour de la Torre Matilde vers la mer et le long de la plage. Au début du XXe siècle, la ville était devenue la « Perle de la mer Tyrrhénienne », un centre mondain, culturel et touristique, apprécié dans toute l'Europe, et où séjournaient des intellectuels et des artistes tels que lord Byron, Manzoni, Puccini, D'Annunzio. Par ailleurs, son architecture , suspendue entre éclectisme et Art déco est très particulière : nous la retrouvons dans le Grand Caffè Margherita, dans les établissements Balena, au Caffè Concerto Eden et dans différents édifices décorés avec des émaux, des laques et des céramiques, typiques des années 20 et 30. Une promenade le long du bord de mer révèle ainsi une enfilade de perles, l'une après l'autre, comme dans d'un collier, une collection vive et surprenante.

EN CAMPING-CAR À VIAREGGIO. LE CARNAVAL
Le premier défilé de chars décorés pour la fête dans l'ancienne Via Regia, au cœur de l'ancienne ville, date de 1873. Ce fut le début de la grande manifestation qu'est devenu aujourd'hui le carnaval de Viareggio. Depuis lors, le carnaval s'est transformé en événement spectaculaire parmi les plus beaux, les plus scénographiques et les plus grandioses ; au fil des années, la renommée du corso masqué de Viareggio a augmenté, allant de pair avec l’augmentation des dimensions des chars allégoriques. Lors du déplacement des défilés de la Via Reggia à la Passeggiata a mare, au début du XXe siècle, le carnaval conquit un décor extraordinaire, qui stimula la fantaisie et la créativité des « maîtres caristes ».
Aujourd'hui, pendant un mois entier, toute la ville se transforme dans la fabrique du divertissement avec des défilés de géants en carton-pâte, des fêtes nocturnes, des feux d'artifices, des réveillons, des événements et des rendez-vous spéciaux.

Les Corsi Mascherati le long de la promenade du bord de mer
Tirés de la mer, trois coups de canon donnent le signal clair et net qu'à Viareggio commence la fête et que le défilé des chars peut s'ébranler. Comme par magie, des caricatures gigantesques prennent vie et avancent, accompagnées par la musique et des danses le long du bord de mer. Il s'agit d'un spectacle toujours émotionnant et nouveau, qui se déroule au cours de cinq rendez-vous, qu'on appelle les Grandi Corsi Mascherati. Tous les dimanches du 7 février 2016 jusqu'au samedi 5 mars, va en scène le grand carnaval, à la fin duquel seront proclamés les vainqueurs et se déroulera le Grande Spettacolo Pirotecnico di Chiusura, c'est-à-dire des feux d'artifice spectaculaires de clôture.

EN CAMPING-CAR À VIAREGGIO. LA CITTADELLA DEL CARNEVALE DE VIAREGGIO.
Un des lieux les plus intéressants à visiter est certainement la Citadelle du Carnaval, le plus grand et le plus important centre thématique italien dédié aux personnages formant les chars. Il n'existe, quant aux dimensions, espaces, services, aucun autre grand pôle axé sur le carnaval ; c’est ici que se trouvent les ateliers où se forgent les idées des constructeurs, les hangars où sont construits et conservés les chars gigantesques, deux musées et un centre d'études. Le tout donnant sur une énorme place elliptique qui devient, pendant l'été, une piste pour grands spectacles.
Dans cet espace, il est interdit de ne pas visiter le Museo del Carnevale qui raconte aux grands et aux petits l'histoire de la tradition carnavalesque, et le Museo di Arte Contemporanea Carnevalotto qui expose les œuvres liées à la fête et les sculptures qui seront remises comme prix au lauréat de chaque édition.

Le Museo del Carnevale
Le musée du carnaval de Viareggio permet de lire matériellement un patrimoine historique, artistique et culturel de plus d'un siècle. Ici, on peut participer à des rencontres pédagogiques qui expliquent les différentes phases de la réalisation d'une œuvre en carton-pâte, ou à des laboratoires pour la manipulation de la terre glaise et du papier, pour expérimenter le modelage d'une pièce en papier mâché.
Au centre de l'exposition se trouve la mascotte de la ville, Burlamacco, création d'Uberto Bonetti, peintre futuriste originaire de Viareggio. Utilisé pour l'affiche publicitaire de 1931, il est devenu le logo du Carnaval de Viareggio. Le Burlamacco concentre en lui-même l'ensemble des caractéristiques de principales marionnettes italiennes.
Auprès du musée, un Centre d'études rassemble et conserve du matériel qui documente l'histoire centenaire du carnaval de Viareggio : tous les projets des constructions de carnaval des 50 dernières années y sont archivés.

Le Museo d'Arte Contemporanea Carnevalotto
Le musée d'art accueille la prestigieuse collection d'art contemporain « Carnevalotto », formée par des peintures, des sculptures et des gravures qui, de 1987 à aujourd'hui, ont été signées par les plus importants artistes italiens et étrangers. Chaque année, de nombreux artistes de renommée créent une œuvre qui prime symboliquement le char classé comme premier de chaque édition du carnaval de Viareggio. Avec le temps, le Prix est devenu actuellement une prestigieuse collection d'œuvres d'art contemporain, signée par Giò Pomodoro, Sebastian Matta, Pietro Cascella, Piero Dorazio, Gianni Dova, Concetto Pozzati, Emilio Tadini, Bruno Ceccobelli, Igor Mitoraj, Arnaldo Pomodoro, Joe Tilson, Hisiao Chin, Ugo Nespolo, Luca Alinari, Antonio Possenti, Medath Shafik, Giosetta Fioroni, Walter Valentini, Arturo Carmassi, Aldo Spoldi, Alessandro Mendini e Gianfranco Pardi, Emilio Isgrò.

Infos utiles sur le stationnement :

La Cittadella del Carnevale di Viareggio se trouve dans la Via Santa Maria Goretti, près de l'autoroute (sortie : Viareggio nord) ; elle peut être utilisée comme parking pratique et gratuit pour le camping-car pendant les corsos masqués. D'ici, on peut rejoindre facilement le centre-ville avec un bus de ligne.

 
 
<asp:ContentPlaceHolder id="PlaceHolderPageTitle" runat="server"/>