SCANNO
 
 

SE DÉPLACER EN CAMPING-CAR – ITALIE

   


Une visite en camping-car au cœur des Abruzzes à Scanno.
L’un des plus beaux villages d’Italie à 1000 mètres d’altitude : voici Scanno, dans la province de L’Aquila. Partons en camping-car, direction le Parc National des Abruzzes à la découverte de cette petite perle italienne.

À Scanno

   

Situé dans la Haute Vallée du Sagittaire, là où la nature a créé un canyon aux parois étroites et profondes dans un paysage verdoyant et luxuriant, Scanno est un lieu surprenant. Il suffit de se perdre dans les rues du centre historique et d’admirer les portails en pierre richement décorés pour comprendre pourquoi ce bourg a été si photographié au siècle dernier. L’enchevêtrement de ruelles et les habitants, notamment les femmes vêtues de noir, ont été immortalisés par les plus grands photographes, d’Henri Cartier Bresson à Ferdinando Scianna et Mario Giacomelli.

Ici, le temps semble s’être arrêté et les beautés sont restées intactes comme la cour du Palazzo Tanturri de Horatio (XVIIe siècle) et la fresque représentant la Vierge à l’enfant de l’église Santa Maria di Constantinopoli. Il ne reste aujourd’hui qu’une des quatre portes des anciennes murailles : Porta della Croce qui date du XVe siècle. L’architecture de l’ensemble est d’une rare harmonie grâce à la disposition urbaine particulière, avec les maisons adossées, les rues et les perrons, qui convergent dans d’élégants escaliers, et l’ancienne porte d’accès. Les palais et les résidences bourgeoises sont nombreux comme le Palazzo Mosca avec un beau portail baroque et une corniche ornée de petits « putti » (angelots) qui évoquent le XVIe siècle, le Palazzo Di Rienzo et le Palazzo de Angelis.
Dans le dédale des ruelles, l’attention est toujours captée par quelque chose : une fontaine baroque, un mascaron, une rosace, des armoiries ou une inscription. Le village est connu pour son art de la broderie et de la dentelle aux fuseaux : les boutiques de dentelle sont une véritable attraction touristique.

Scanno, ancien territoire des Samnites, était déjà connu par les Romains, en particulier les plus riches qui étaient attirés par les merveilles du bourg, comme le démontrerait une plaque en latin conservée au musée local de la laine. Sa position, défendue par les montagnes qui l’entourent, l’a presque toujours préservée des invasions barbares. Pourtant, durant les invasions des Sarrasins et des Ottomans, le village ne fut pas épargné et c’est à cette époque que Scanno absorbe les influences orientales que l’on retrouve encore dans les caractéristiques des habits traditionnels des femmes : le couvre-chef ressemble à un turban, les drapés des robes sont colorés, évoquant la mode orientale.

Le costume traditionnel des femmes de Scanno, désormais porté pour les grandes occasions, est rehaussé d’intéressants ornements : des bijoux typiques de Scanno comme la « presentosa » et « l’armorino » sont créés grâce à une forme d’art spéciale et un travail de l’or et de l’argent en filigrane.

  

De Scanno à Val Fondillo vers la Grotte des Fées (Grotta delle Fate)

  

Pendant que notre regard plonge dans les bois qui entourent le village, nous quittons Scanno pour nous diriger vers Val Fondillo dans les environs d’Opi. Laissons le camping-car et prenons le sentier F2 qui nous conduit en moins de deux heures à la Grotte des Fées (Grotta delle Fate), sans aucun doute l’une des plus belles excursions.
C’est ici que naît l’une des sources qui alimentent le torrent Fondillo : versant ses eaux limpides dans le Sangro, le torrent présente des berges recouvertes d’une riche végétation qui comprend des saules et de magnifiques hêtraies, aujourd’hui reconnues par l’UNESCO comme forêts anciennes. La végétation comprend également des fleurs rares comme le sabot de Vénus et l’Epipogon. La faune de la vallée se caractérise par la présence de l’ours brun marsicain.

L’itinéraire vers les grottes est facile et très appréciable, et avec un peu de chance, il est possible de faire des rencontres magiques avec des chevreuils et des cerfs qui sont ici chez eux. Le départ se trouve au parking faisant face au point d’informations touristiques que l’on rejoint grâce à une déviation signalée le long de la route qui relie Opi à Villetta Barrea. Après une première portion de chemin qui se dirige dans le bois bordant le torrent, le parcours arrive à un carrefour où l’on poursuivra vers la gauche en suivant l’indication pour la grotte.

Il n’est pas rare d’apercevoir des chevaux sauvages qui nous rappellent que la nature et les hommes peuvent cohabiter sereinement.
Le sentier bifurque à un certain point : en déviant du parcours principal et en descendant sur la gauche (à la hauteur d’un panneau qui signale le parcours intégral), on arrive à la source et à la cavité naturelle formée par l’érosion de l’eau. La Grotte des Fées est un lieu frais et magnifique à contempler longuement.

 

  

Vers Villetta Barrea

   

Sur la route qui mène à Villetta Barrea, dans un contexte naturel particulier où trouvent refuge le loup, le lynx, l’écureuil et des oiseaux comme le milan royal et le faucon pèlerin, se trouve le Centro Visita Daini (Centre de Visite des Daims) créé afin de réintroduire cette espèce dans le parc des Abruzzes : une destination parfaite pour les plus petits qui apprendront à se familiariser avec ses sympathiques animaux.

INFORMATIONS UTILES POUR LE CAMPING-CARISTE :

Le camping-cariste peut compter sur l’aire de service de Civitella Alfedena (sur le parking du lac de Ponte Nuovo) et sur le camping Le Foci d’Opi (www.lefoci.it) qui propose, dans un contexte rustique et accueillant, de délicieux plats traditionnels des Abruzzes. À Pescasseroli se trouvent le camping Sant’Andrea (www.santandrea.com) et le camping La Panoramica (www.campinglapanoramica.it).

<asp:ContentPlaceHolder id="PlaceHolderPageTitle" runat="server"/>