24 Juil 2018

L'ART DU STATIONNEMENT DES CAMPING-CARS.

LA VIE À BORD

Comme sur la route, il est indispensable de se plier à certaines règles pour le stationnement.
Lorsque nous voyageons en camping-car, nous savons que nous devons respecter le code de la route, mais il existe d'autres règles, tout aussi importantes, qui régissent le stationnement.
Voici les conseils de Fiat Professional for Recreational Vehicles* pour ne pas se tromper.

 

L'arrêt de nuit en camping-car

Si nous avons décidé de nous arrêter pour la nuit, il convient de repérer une aire de repos un peu à l'avance et de s'assurer qu'elle est suffisamment calme, pas un lieu de rencontres plutôt malvenues. Dans ce dernier cas, mieux vaut avoir le temps d'aller dans une autre aire. Les endroits trop reculés ou isolés, aussi romantiques soient-ils, ne sont pas recommandés. Attentio​n aussi aux lieux trop fréquentés qui sont inévitablement des sources de nuisances (parkings de boîtes de nuit, de stades, etc.).

Les aires de repos des autoroutes perdent progressivement leur attrait d'antan : elles sont de plus en plus encombrées et bruyantes. Il convient d'évaluer au cas par cas si s'y arrêter ou non. Peut-être vaut-il mieux faire quelques kilomètres de plus et sortir en direction d'un village tranquille, où trouver le coin idéal pour passer la nuit à bord de notre camping-car sur base Fiat Ducato : nous ne nous ferons pas remarquer et reposerons en toute tranquillité.

Naturellement, notre stationnement ne doit pas causer de préjudices ou de désagréments aux résidents du lieu d'accueil, que ce soient des campeurs ou des camping-caristes arrêtés sur l'aire de repos, ou bien des habitants locaux. Nous voulons être respectés, et c'est pourquoi nous devons commencer par respecter les autres.

 

Le stationnement du camping-car dans les structures d'accueil

Même si ça va de soi, il est bon de rappeler que les déplacements et les manœuvres à l'intérieur des structures d'accueil (aires de repos, campings, gîtes ruraux, parkings) doivent être effectués très lentement : pour la sécurité de tous, surtout des enfants qui seront certainement présents, et pour éviter de soulever inutilement de la poussière, de la boue ou autre et d'incommoder ceux qui se sont installés avant nous. De plus, s'il y a assez de place à notre arrivée, évitons de nous coller à d'autres camping-cars déjà stationnés : respectons leur intimité et leurs espaces vitaux.

Si nous le jugeons utile et que la structure qui nous accueille le prévoit, nous pouvons nous connecter au réseau électrique pour recharger les batteries et avoir du 220 volts pour nos appareils électriques (sèche-cheveux, etc...).

Pour cela, il faut emporter un câble tripolaire d'une longueur suffisante et quelques adaptateurs pouvant être branchés dans la prise disponible (il existe aussi des adaptateurs internationaux qui permettent de brancher un appareil électrique sur une prise secteur de nombreux pays). Pour notre sécurité, il est important de ne pas effectuer de raccordements volants et improvisés : en cas de pluie, ils pourraient provoquer un court-circuit.

Évitons les nuisances sonores pour les équipages stationnés près de nous : en particulier, l'utilisation des groupes électrogènes doit être réduite au minimum et, en tout cas, uniquement lorsque personne ne doit partager leurs émissions.

Le camping sauvage en camping-car

Le camping-sauvage, hors des structures d'accueil, n'est pas autorisé dans tous les pays. Il est conseillé de bien s'informer à l'avance et de décider en conséquence : être réveillé au milieu de la nuit par des policiers n'est pas exactement l'expérience que nous espérions vivre en partant !

Là où le camping sauvage est en général autorisé (comme en Italie, en vertu de l'article 185 du Code de la route, paragraphe 2*), il peut être soumis à des restrictions locales, temporaires ou limitées à certaines catégories de véhicules (pas les camping-cars mais, par exemple, tous les véhicules de plus de 2,5 tonnes) et, par conséquent, même dans ce cas, il est conseillé de s'informer bien à l'avance, éventuellement auprès des forces de police locales.
Nous rappelons que les cales sous les roues, les escaliers escamotables sortis, les fenêtres ou portes ouvertes vers l'extérieur sont interdites.

Enfin, faisons en sorte de garer notre camping-car sur base Fiat Ducato sur un sol plat : on dormira mieux, il n'y aura pas de problèmes avec les évacuations des éviers, lavabos et de la douche, et surtout le réfrigérateur fonctionnera dans des conditions idéales. Si possible, orientons le véhicule de telle sorte que le soleil ne frappe jamais directement la paroi du réfrigérateur pendant la journée : il fonctionnera ainsi beaucoup mieux.

Avec ces conseils, Fiat Professional for Recreational Vehicles* vous souhaite à tous de bons moments de repos. Et bon voyage, bien sûr !

​​​

*Fiat Professional pour véhicules de loisirs.​

 
<asp:ContentPlaceHolder id="PlaceHolderPageTitle" runat="server"/>